Découverte d’un métier : Fabien, guide de Haute Montagne !

Fabien P. est Guide de haute Montagne diplômé d’Etat.

De tempérament sportif, il est attiré par les sports de plein air, et rapidement, il s’aperçoit que l’école, ce n’est pas trop son truc. Il s’ennuie et ses résultats sont chaotiques. C’est sûr, Il ne se voit pas faire un travail de bureau. Le hasard le conduit à s’inscrire aux différents stages de montagne organisés par le CAF (Club Alpin Français).

À l’adolescence, il rencontre un moniteur qui lui fait découvrir la montagne. Au départ, il n’imaginait pas faire de la montagne un métier. Aussi, il décide de travailler dans le « bois » et prépare un CAP d’ébénisterie. Mais très vite la montagne le rattrape. Il s’inscrit à l’ENSA (Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme) de Chamonix qui forme chaque année une cinquantaine de jeunes. Fabien obtient son diplôme après 5 ans d’études, et grâce à la réputation internationale de l’école, il peut exercer son métier dans le monde entier.

Au bout 5 ans, la routine s’installe et il décide d’explorer les différentes façons d’exercer son métier. Il découvre que la performance physique n’est qu’un aspect et que « Guide de haute montagne », c’est aussi savoir transmettre des valeurs. Aujourd’hui Fabien fait beaucoup de formation avec des clubs sportifs et forme les gens à l’autonomie. Il travaille notamment avec le Conseil Départemental de l’Isère en accompagnant des jeunes en difficulté pour qu’ils retrouvent confiance en eux et plaisir de partager.
Pour lui, les plus de son métier sont :
  • l’indépendance : autoentrepreneur, il s’organise comme il le souhaite.
  • La multi-activité : ce métier laisse des plages horaires qui permettent d’exercer plusieurs métiers en même temps,
  • La reconnaissance sociale : ça l’a beaucoup surpris au début mais le métier de Guide de Haute Montagne est un métier qui fait rêver le plus grand nombre,
  • Avoir le temps : l’intensité de l’exercice de son métier étant variable, cela lui laisse du temps pour faire autre chose et découvrir des opportunités. Pour Fabien, c’est la musique qu’il a découvert.
Côté moins, il souligne :
  • la bonne forme physique : elle est indispensable pour exercer son métier
  • la disponibilité pour sa famille : les horaires d’un guide ne sont pas ceux du « bureau » et il faut accepter de ne pas rentrer tous les soirs à la maison.
Pourquoi a-t-il choisi d’être « Professionnel Inspirant » pour ExplorJob ?
Lui a eu la chance d’avoir des parents qui l’ont toujours soutenu dans ses choix et qui habitent la montagne. Il s’est dit qu’un jeune qui n’est pas du milieu et qui aimerait faire ce métier, aura du mal à trouver les informations concernant cette orientation.

Si vous désirez contacter Fabien pour en savoir plus sur son métier, cliquez-ici, et choisissez la rubrique « guide de haute montagne »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *